Quand on est photographe marathonien, ou quand on a un marathonien dans sa vie.  C’est le marathon des supporters, famille, amis, qui sont là pour soutenir « son » coureur (Et bien sûr les autres courageux aussi). J’ai vécu ça tour récemment.

Marathon de Paris 2014, un marathon spécial car c’était le premier de Kenenisa Bekele, un test pour savoir s’il poursuivrait sa carrière sportive dans cette épreuve. Eh bien, il nous en a fait l’honneur et il l’a gagné en 2h 5’.

Mon marathon particulier : le groupe Xrun, mon coureur voulait montrer son progrès depuis le marathon de Barcelone 2013 ou il a fait 3h 29’. Pari réussi, il a bouclé les 42,195 km à Paris, une année après, en 3h 10’. Il a bien bosé et les entraineurs de Xrun font son métier. Mais aussi la supporter que je suis, mérite bien son nom!